Retour à l'accueil Jeux des îles de l'océan Indien : 1998 / 2015
.
Véronique Grolleau & Raymond Tangatchy La Réunion
aux Jeux des îles
de l'océan Indien
< Le tennis à l'honneur le 25 août 1979 : Véronique Grolleau allume la flamme des premiers Jeux en compagnie du marathonien Raymond Tangatchy [Le Quotidien de la Réunion, lundi 19 août 1985, page 23, extrait d'un article paru à la veille de la deuxième édition].

Calquée sur le principe des Jeux olympiques, cette compétition multisports a été reconnue en 1976 par le Comité olympique et sportif après avoir fait l’objet de bien des tractations entre les différents gouvernements concernés. Elle met aux prises, en principe tous les quatre ans, des sélections des îles de l’océan Indien. Huit éditions ont déjà eu lieu : à la Réunion en 1979 et en 1998, à Maurice en 1985 et en 2003, à Madagascar en 1990 et 2007, et aux Seychelles en 1993 et en 2011, une édition où le tennis était malheureusement absent. Il est de retour en 2015 pour la neuvième édition qui se déroule à la Réunion sur les courts du TCM Champ-Fleuri, à Saint-Denis.

La première édition a lieu à la Réunion et se résume, en tennis
à l’image de la plupart des autres disciplines, à un duel Maurice-Réunion remporté haut la main par les locaux. Les éditions suivantes sont une continuation de l’ancien tournoi triangulaire de l’océan Indien puisque Madagascar vient se mêler à la lutte. Elles sont aussi de plus en plus marquées par la recherche de la performance, au prix d'un recul de la convivialité. Ainsi, lors de la 4e édition qui se déroule dans le cadre du Tennis-club de Roche-Caïman, aux Seychelles, construit pour l’occasion, les rencontres de tennis se terminent dans une atmosphère tendue. La Réunion y rafle tout, contrairement à ce qui se passera cinq ans plus tard, du 8 au 16 août où, bien qu'à domicile, sur les courts du Tennis-club de Saint-André, elle n’est que troisième, n’obtenant qu’une seule médaille d’or. Mais les plus médiocres résultats pour nos couleurs restent à ce jour ceux de 1985 et de 2007, une édition où Madagascar domine largement les débats à domicile en s’adjugeant quatre des cinq médailles d’or, la Réunion n'en obtenant aucune. Même domination malgache en 2015, mais la Réunion obtient les cinq médailles d'argent en jeu.

Ci-contre, deux images des septièmes Jeux à Tananarive en août 2007.
En haut, la délégation de la Réunion. De gauche à droite, au premier rang : Sébastien Tholozan, Mathilde Hoarau, Marie-Ève Hoarau, Pauline Bourdet, Sandrine Chevy, 
Lalatiana Randriamanantena, Laura Babet, Marie-Thérèse Lefèvre (présidente de la LRT) et Philippe Gruchet (entraîneur) ; au second rang : Lionel Bertolini, Nicolas Tholozan, Yves-Éric Houpert, Frédéric Pamard, Emmanuel Brard (conseiller technique régional).
En bas, Lalatiana Randriamanantena (AMT Saint-Pierre, -2/6),
médaille de bronze en simple (à droite),
derrière
deux joueuses licenciées en France :
la Mauricienne Marinne Giraud (Lagardère Paris Racing, -30), médaille d'or,
et la Malgache Seheno Razafindramaso (CA Montrouge, -4/6) [doc. LRT] >
S. Razafindramaso, M. Giraud & L. Randriamanantena
.
Le tableau ci-dessous dresse un récapitulatif des médailles obtenues par les pays participants. Constatons au passage que seuls trois d'entre eux figurent au palmarès, la Réunion étant pour le moment en tête, talonnée par la Grande Île qui domine actuellement le tennis indianocéanique.
.
Les médailles par pays participant

Or Argent Bronze Total
2015
Madagascar5016
Réunion0527
Maurice0022
2007
Madagascar 4 4 0 8
Maurice 1 1 2 4
Réunion 0 0 3 3
2003
Madagascar 3 2 1 6
Réunion 1 1 3 5
Maurice 1 2 1 4
1998
Madagascar 3 2 2 7
Maurice 2 0 1 3
Réunion 0 3 2 5
1993
Réunion 5 3 2 10
Madagascar 0 2 2 4
Maurice 0 0 1 1
1990
Réunion 2 3 2 7
Madagascar 3 2 1 6
Maurice 0 0 2 2
1985
Maurice 3 4 2 9
Madagascar  1 1 2 4
Réunion 1 0 1 2
1979
Réunion  5 3 3 11
Maurice 2 4 2 8
Total
Réunion 14 18 18 50
Madagascar 19 13 9 41 NB. En 1979, seules cinq médailles de bronze ont été distribuées, le tournoi par équipes ne mettant aux prises que deux délégations.
Maurice 9 11 13 33
..
Deux podiums de 1998. À gauche, celui du double "messieurs" avec la paire réunionnaise Ludovic Pain / Julien Dupuy, médaille d'argent derrière les Mauriciens Jean-Marcel Bourgault du Coudray et Kamil Patel et devant les Malgaches Hariv Andrianafetra et Rija Rajaobelina. À droite, celui du double mixte : sur la gauche, la paire réunionnaise Maya Collardeau / Jackson Thazar, médaille d'argent.  Deux équipes malgaches, Natacha Randriantefy / Rija Rajaobelina, 1re, et Aïna Rafolomanantsiatosika / Hariv Andrianafetra, 3e, complètent le podium
[cl. J.-Cl. Collardeau].
Retour à l'accueil Haut de page