Retour à l'accueil
Le tennis aux Jeux des îles de l'océan Indien : Vue d'ensembleL'édition 1998

.
Le tennis aux Jeux des îles de l'océan Indien 2015
.

.
Règlement
TéléchargerEn français
TéléchargerEn anglais

Tableaux
TéléchargerSimples "messieurs"
TéléchargerSimples "dames"
TéléchargerDoubles "messieurs"
TéléchargerDoubles "dames"
TéléchargerCompétition par équipes

Agrandir


Ci-contre le tableau des médailles où figurent seulement trois îles : Madagascar, la Réunion et Maurice. En effet, Mayotte, les Maldives, les Seychelles et, a fortiori, les Comores, qui ont boycotté les épreuves, n'en ont eu aucune. Si la Réunion a obtenu le plus de médailles, c'est tout de même Madagascar qui aura dominé ces Jeux en tennis en gagnant les cinq compétitions, une domination qui dure maintenant depuis les Jeux des îles 1998 et qui confirme les résultats obtenus chez les jeunes aux derniers Jeux de la CJSOI, en 2010. >
Les médailles 

Or Ag Br
Madagascar
Réunion
Maurice
5
0
0
0
5
0
1
2
2
6
7
2

PALMARÈS
Simples

Or Argent Bronze
 Simple "messieurs" Antso Rakotondramanga
(Madagascar)
Quentin Robert
(Réunion)
Kevin Rivière
(Réunion)
 Simple "dames" Zarah Razafimahatratra
(Madagascar)
Pauline Payet
(Réunion)
Sandra Andriamarasoa
(Madagascar)
Doubles
 Double "messieurs" A. Rakotondramanga /
J. Rasolondrazana (Madagascar)
Florent Bax / Olivier Duberville
(Réunion)
Kevin Rivière / Quentin Robert
(Réunion)
 Double "dames" N. Rasolomalala /
Z. Razafimahatratra (Madagascar)
Angela Leweurs / Pauline Payet
(Réunion)
Zara Lennon / Astrid Tixier
(Maurice)
Compétition par équipes
MADAGASCARRéunionMaurice
FLAMME. Elles a circulé dans toutes les communes de l'île à partir de Sainte-Marie, le 4 juillet, en provenance des Seychelles, lieu de l'édition précédente des Jeux, pour finalement être portée dans le stade régional de Saint-Paul le 1er août lors de la cérémonie d'ouverture par de nombreux champions réunionnais... Mais, parmi eux, pas un seul représentant du deuxième sport de l'île, à savoir le tennis ! La Réunion a pourtant (et a eu) des champions de France de tennis (et même d'Europe)* dans un sport où la concurrence, qui se situe réellement à l'échelle du monde entier, constitue un défi considérable. Quoi qu'il en soit, certains tennismen ont participé au parcours de la flamme, notamment, le 13 juillet, Michel Blondy, membre du bureau de la Ligue et président du TC Petite-Île (ci-contre à gauche, avec d'autres licenciés de son club).

* Pour ne citer que les plus récents, rappelons que Chloé Babet, triple championne de France chez les jeunes (13-14 et 15-16 ans) en 2006-2007, a été championne d'Europe
en 2006 avec l'équipe de France des 14 ans et moins, qu'Angela Leweurs, membre de la sélection à ces Jeux, est devenue championne de France des 17-18 ans en 2013 et que, tout récemment, Sébastien Tholozan a obtenu le titre de champion de France 2015 des 40 ans et plus (voir "L'histoire du tennis à la Réunion en quelques dates"). Notons aussi qu'Yves-Éric Houpert, champion de France des journalistes en tennis, formé, lui aussi, à la Réunion, est l'auteur d'un excellent livre paru en 2008, "Les Jeux des îles de l'océan Indien" opportunément sous-titré "Sport et géopolitique", qui aborde toutes les difficultés rencontrées dans la mise sur pied et l'organisation des Jeux et montre que rien n'a jamais été simple en ce domaine. Pas moins de 80 pages y sont consacrées à "La part d'ombre des JIOI", notamment aux "dangers de la politisation des JIOI" et au fait qu'ils sont une "source de tensions internationales", et une quarantaine à leur avenir pour lequel l'auteur ne se montre pas, pour le moins, d'un optimisme béat.
Michel Blondy

SÉLECTION. Philippe Gruchet a choisi les huit joueurs et joueuses qui représenteront la Réunion sur les courts du TCM Champ-Fleuri, à Saint-Denis, à partir du 2 août. Du côté des dames, ce seront Pauline Payet (n° 46 française) [photo], Angela Leweurs (-15), Elisa Guiraud (3/6) et Eva Payet (4/6), et du côté des messieurs, Kévin Rivière (-4/6), Quentin Robert (-4/6), Olivier Duberville (-2/6) et Florent Bax (0).

CAPITAINES. Ce sont deux sudistes qui sont capitaines de nos sélections : Loïc Frappat, du TCM Tampon, pour les hommes, et Frédéric Hoarau, de l'AMT Saint-Pierre, pour les dames. Premier rassemblement des joueurs et joueuses présélectionné(e)s le 18 décembre 2014. Dix autres en commun ont suivi, ainsi qu'un regroupement spécifique de deux jours pour les garçons et pour les filles séparément. La plupart de ces rassemblements ont eu lieu au TC Dominicain.
Pauline Payet
.

Retour à l'accueil
Photos H. Blondy (1) et Philippe Guillot (2 + album) [cliquer sur les images pour les agrandir ou accéder à l'album]
Haut de page