ACCUEIL Les clubs de la Réunion ; de Mayotte / Championnats de la Réunion / Tournois des clubs de la Réunion / La Réunion aux JIOI / Tournois ATP & ITF Publications
.
.
L'histoire du tennis à la Réunion
en quelques dates
.
Agrandir
Pour en savoir beaucoup plus, lire :

Philippe Guillot,
Histoire
du tennis à la Réunion
.
Le deuxième sport de l'île des origines à nos jours
Saint-Denis, Zarlor, 2013, 288 pages.

Plus de détails sur le site Internet de l'auteur.
Agrandir
Du même auteur, lire l'histoire de quelques clubs dans Un club, une histoire >
Chloé Babet
Ci-contre, Chloé Babet, future championne de France et d'Europe, en 2003, à l'époque de son admission au Pôle France,
la pépinière de jeunes talents de la
Fédération française de tennis [cl. LRT]. >
.
Les présidents de la LRT
Dominique Sauger
(1963 - 1970)
Charles Bouyac
(1970 - 1973)
Georges Maisonneuve
(1973 - 1976)
Patrick Isautier
(1976 - 1992)
Jean-Pierre Ah-Kiam
(1992 - 1994)
Joël Malet
(1994)
Christian Hoarau
(1994 - 2000)
Marie-Thérèse Lefèvre
(2000 - ...)
Les événements d'hier

Kenneth Rosewall
.
1892
: Premiers échanges de balles entre membres de la "haute" société à Saint-Gilles, au Brûlé et à Salazie.
1895-1900 : On joue au tennis sur gazon dans l'éphémère Sport-club Bourbonnais, 1er club omnisports de l'île.
1912 : Création, à Saint-Denis, du Bourbon tennis-club (BTC), 1er club de tennis de la Réunion.
1919
: Naissance, à Hell-Bourg, du Sport-club Réunionnais, club omnisports où l'on pratique le tennis.
1922 : 1er championnat de la Réunion individuel au BTC, le seul entre les deux guerres mondiales !
1923 : Un court est construit à Saint-Denis à côté du Théâtre municipal, l'ancêtre du TC Dionysien (TCD) ?
1928 : Création, à Saint-Denis, du Réunion lawn-tennis club. Il disparaîtra rapidement.
1931 : 1ère rencontre Réunion-Maurice (5/0 pour nos voisins).
1933
: Implantation du Cercle de Bourbon, futur TCD, à Saint-Denis, sur un court jouxtant le palais Rontaunay.
1934 : Naissance du Port tennis-club, un club qui ne durera guère.
1936 : 1ère rencontre Réunion-Madagascar. La 2e a lieu en 1938.
1949 : Le tennis est le 6e sport de l'île avec 15 pratiquants environ (sur 690 tous sports confondus) dans 2 clubs.
1951 : Naissance du Tennis-club de Saint-Pierre.
1955 : Naissance, au Port, du Club de l'Oasis. Il partira à Cambaie, sur la commune de Saint-Paul, en 1971.
1956 : La fusion entre le BTC et l'Olympique, club omnisports né en 1923, donne naissance au BOTC.
1960 : La Section sportive du syndicat d'initiative, ex-Cercle Bourbon, prend le nom de Tennis-club Dionysien.

1962 : Naissance, au Tampon, du Club des Mascareignes.
1963 : Création officielle, le 22 avril, de la Ligue réunionnaise de lawn-tennis.
1964-1970 : Confrontation annuelle avec des métropolitains dans le cadre de la Quinzaine Air France.
1966 : 1ère participation de la Réunion au Tournoi de l'océan Indien. Ken Rosewall, n° 1 mondial, en exhibition.
1967 : 100 licenciés environ pratiquent le tennis dans 8 clubs.
1971
: 1er championnat par équipes masculin.

1972 : Le tennis est le 5e sport de l'île avec 395 licenciés (contre 4 047 au football, 1er).
1973 : Philippe Gruchet demi-finaliste du championnat de France "juniors".
1974 : 1ers stages d'éducateurs et 1ers centres scolaires d'initiation au tennis (CSIT).
1975 : 1er 
championnat par équipes féminin. Philippe Gruchet remporte le Critérium en double.
1977 : 1ers stages de formation de juges-arbitres. 1ère délégation de jeunes aux championnats de France.
1979 : 1er championnat par équipes "jeunes". 1ers Jeux des îles de l'océan Indien. France-USA à Saint-Denis.
1981 : Le tennis devient le 2e sport de l'île avec 4 100 licenciés environ contre 13 000 au football.
1983 : 1er championnat corporatif par équipes. Le cap des 5 000 licenciés est franchi.
1984 : Le 29/4, la LRLT devient officiellement la LRT. 26-28/10 : tournoi-exhibition avec Borg, Panatta, etc.
1985 : 6 300 licenciés pour la 2e ligue de l'île.

1993 : 1er tournoi ATP de la Réunion au TCD. Neuf autres suivront, dont deux à Champ-Fleuri.
1994 : 1ère édition du Top jeunes Réunion, tournoi international organisé par le TC Saint-Pierre.
1999 : 1ère édition de l'étape régionale de la National Tennis Cup, la Nestea Cup, qui deviendra la BNPI Cup.
1999-2000 & 2002 : Trophée par équipes mixtes de jeunes internationaux (TEMJI) au TCX Saint-André.
2002 : Ouverture du site Internet de la Ligue. 1er Open des Pirates au TC Baie de Saint-Paul.
2005 : Le tennis, 2e sport de l'île derrière le football, compte 9 500 licenciés environ (sur 131 000 en tout).
2006 : Chloé Babet championne de France des 13-14 ans (simple et double), et d'Europe avec l'équipe de France.
2007 : 1er tournoi international professionnel féminin de la Réunion au TCM Champ-Fleuri, à Saint-Denis.
2008 : Le cap des 10 000 licenciés est franchi (10 126) pour le premier sport individuel de l'île.
2009 : Enzo Couacaud vice-champion d'Europe d'hiver des 13-14 ans avec l'équipe de France. 10 141 licenciés.

2011 : Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils en exhibition à Saint-Pierre devant plus de 9 000 personnes.
2013 : Angela Leweurs, formée à la Réunion, devient championne de France des 17-18 ans.
2015 : Sébastien Tholozan (40 ans et plus) et Marianne Barau (3e série) champions de France.
2016 :
Sébastien Tholozan champion du Monde par équipes des 40 ans et plus, Florent Bax champion de France de double des 17-18 ans.
2017 : ouverture du nouveau siège de la Ligue.
2018 : Patricia Guézello (ex-Caro), championne de France de 3e série.
.
< À la une du Journal de l'île de la Réunion du vendredi 4 novembre 1966, l'Australien Kenneth Rosewall, n° 1 mondial chez les professionnels depuis 1960, en exhibition au stade Roland-Garros, au BOTC, le lendemain, contre son compatriote Anderson.


À l'initiative du casino de Saint-Denis et de la Ligue, rencontre, à Saint-Denis, le samedi 23 et le dimanche 24 novembre 1979, entre les deux meilleurs joueurs français de l'époque et deux des meilleurs américains. Ci-contre, le président Patrick Isautier (à droite) les accueille à l'aéroport de Gillot. De gauche à droite : Tim Gullikson, Pat Dupré, Patrice Dominguez, Gabriel et René Gastaldi, les promoteurs de l'événement, Yannick Noah et le président de la LRLT, Patrick Isautier [Le Journal de l'île de la Réunion, samedi 23 novembre 1979, page 9]. La rencontre, perturbée par la pluie (le petit stade de l'Est n'était pas encore couvert), se soldera par un match nul 2 à 2, un des simples du samedi n'ayant pas pu se terminer, au grand dam des 2 500 spectateurs présents. >


Une des premières photos concernant le tennis local parue dans la presse. Elle a été prise à l'occasion du passage à la Réunion d'une sélection métropolitaine venue disputer un tournoi dans l'île-sœur avec des sélections de Madagascar, de Maurice et de la Réunion avant de rencontrer des Réunionnais à Saint-Denis. Sur cette image prise à l'aéroport de Gillot, figurent M. Grit, du BOTC, à gauche, et Charles Bouyac, président de la LRLT (Ligue réunionnaise de lawn-tennis), troisième à partir de la droite. Ont également posé pour le photographe : le docteur Marsan, organisateur de la tournée des "métros", Mme Seghers, les joueurs métropolitains (Bombardier, Chevalier et Dellomeau) ainsi que le comte de Malet-Roquefort
[Le Journal de l'île de la Réunion, jeudi 25 février 1971, page 8].
En haut : Serge Ghis, Paul Gagnevin et Patrick Isautier lors de l'assemblée générale du samedi 19 novembre 1983. Au-dessous : trois des grands acteurs du développement du tennis à la Réunion dans les années 1970-80 : Patrick Isautier, président pendant 16 ans (un record !), Daniel Faugeras, secrétaire général, dont le garage servit longtemps de bureau à la Ligue avant que celle-ci n'acquière les locaux qu'elle occupe encore aujourd'hui à Primat, et Serge Ghis, le premier conseiller technique régional de la Réunion
[montage réalisé à partir de deux extraits du Journal de l'île de la Réunion du lundi 21 novembre 1983, page 18,
et du mardi 27 mars 1984, page 9].
Patrick Isautier
1985 : long entretien accordé par Patrick Isautier (près d'une page très grand format) à Gérard Armand, un journaliste qui aura beaucoup fait pour populariser le tennis local. Le titre, qui concerne le tennis à la Réunion (et non le président lui-même !) est tout à fait explicite
[Le Journal de l'île de la Réunion, mercredi 31 juillet 1985, p. 10].
1992 : passage de témoin à la tête de la Ligue de Patrick Isautier (assis à droite), au terme du mandat le plus long de l'histoire du tennis réunionnais, à son jeune successeur (39 ans) et secrétaire général sortant, Jean-Pierre Ah-Kiam (à gauche). Debout : Jean-Pierre Ducart, président du CROS
 [photo Henri Laï-Yu,
Le Quotidien de la Réunion, dimanche 20 décembre 1992, p. 43].

Retour à l'accueil
Haut de page