Dernières infos...
Accueil / Action fédérale / Présentation du PAACT

Présentation du PAACT

Partant du constat que la courbe du nombre de licenciés adultes baisse depuis plusieurs années et que 50 % des nouveaux adhérents adultes quittent le club en fin de première année, la Fédération Française de Tennis (FFT) a souhaité expérimenter sur tout le territoire un nouveau dispositif :

Le PAACT ( Parcours d’Accompagnement des Adultes dans les Clubs de Tennis).

Objectif :
Fidéliser les nouveaux adhérents adultes non classés (de 18 ans et plus et licenciés depuis moins de trois ans) en leur proposant un PARCOURS D’ACCOMPAGNEMENT durant les deux premières années.

Descriptif :
Le club propose d’accompagner le nouvel adhérent adulte à travers cinq volets pendant 2 ans :

[list type=bullets-blue ]
  • Des cours collectifs (10h, 4 adultes mini par groupe, encadré par un éducateur diplômé d’Etat DE ou BE)
  • Du jeu libre
  • Des animations sportives (2 fois 2 heures dans l’année)
  • Une évaluation
  • Des compétitions adaptées
[/list]

Mode de financement :
Dans le cadre du financement des cours collectifs, pour 10 heures d’enseignement, une somme forfaitaire de 400 € sera allouée au club pour rémunérer l’enseignant.

Celle-ci est répartie comme suit :

[list type=bullets-blue ]
  • 100 € financés par les 4 participants (soit 25 € par participant ; soit 2,5 € par participant et par heure) ;
  • 50 € financés par la ligue ;
  • 250 € financés par la FFT.
[/list]

Modalités :
Le club signe une convention qui l’engage à proposer les 5 volets du parcours d’accompagnement (voir pièce jointe). Cette convention est adressée à la Ligue (à l’attention de Sébastien Couëffé pour les départements 18, 36 et 37 et à Philippe Debré pour les départements 28, 41 et 45).

À l’issue des 10 heures de cours collectifs, le club adresse à la Ligue une fiche de gestion par groupe, accompagnée d’un dossier bilan.

 

En complément :
[list type=check ]

[/list]

A lire également

Un PARTENARIAT CoSMoS/FFT : une première !

Un partenariat CoSMoS/FFT : une première !